Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

Published by Catherine - uP'silience on

Cette célèbre devise Shadok qui s’est présentée à moi, sans trop savoir pourquoi et comment, m’accompagne depuis maintenant un petit bout de temps. En effet, elle fait partie de ces leitmotivs récurrents qu’il m’arrive d’utiliser lors de mes interactions professionnelles mais pas que…

Etant de nature “complexe”, je suis en perpétuel questionnement sur tout et rien. Alors comment ça se manifeste ?  Et bien, il s’agit d’un mix de profusion d’idées, d’émotions et de ressentis totalement anarchiques. Autrement dit, un formidable « bazar » qu’il me faut canaliser et apprivoiser en permanence pour maintenir le cap et ainsi poursuivre ma transformation personnelle.

Apprendre à faire simple lorsque l’on est compliqué, c’est un peu toute ma vie 🙂

Ainsi, cette intention personnelle qui s’est « imposée » à moi, fait partie intrinsèquement de mon mode fonctionnement. Elle s’est donc tout naturellement étendue à mes activités professionnelles.

Lorsque j’aborde une problématique organisationnelle, je recherche spontanément le « pourquoi du comment ». Ecouter, explorer, analyser, contrecarrer, anticiper me permettent de remarquer « l’ordinaire » et ainsi de trouver des solutions adaptées.

Observatrice infatigable, j’apprécie tout particulièrement la phase d’investigation. Plonger dans la masse d’informations, m’interroger, faire des liens, rebondir, ressentir, m’éparpiller me permet de faire jaillir des idées nouvelles, parfois inattendues.

En d’autres termes, un va et vient incessant, quasi « jouissif », qui permet d’ouvrir le champ des possibles, de revenir aux essentiels, ce qui fait SENS. 

Aujourd’hui, notre monde est de plus en plus complexe et volatile. Alors, il s’agit aussi d’apprendre ou de ré-apprendre à faire simple pour tenir le cap et ainsi continuer notre belle et GRANDE transformation.

Think Big, Act Small – Elon Mus


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *