Comment manager les risques ET les opportunités ?

Le management des risques ET des opportunités, incontournable de la démarche Qualité ISO9001, est parfois (souvent) perçu en entreprise comme un sujet hautement sensible, top secret et « tabou ». L’autosatisfaction est parfois de mise. On se rassure en se disant que les choses sont très bien telles qu’elles sont. Devoir anticiper des difficultés potentielles ? quelle drôle d’idée ! 

Et pourtant derrière chaque risque, se cache une véritable opportunité à saisir pour se démarquer et prendre un temps d’avance par rapport à ses concurrents. La moins bonne nouvelle, c’est que ça marche aussi à l’envers, mais par extension on reboucle sur mon idée de départ 😉.

Quels sont les objectifs du management des risques ET des opportunités ?

🔹Encourager le management proactif : On est courageux, on anticipe les effets d’une action et/ou d’une décision 💪🏼

🔹Renforcer la confiance des parties prenantes (salariés, clients, partenaires, actionnaires). On limite les effets de surprises indésirables

🔹Affiner les méthodes, moyens et outils de contrôle afin de se sécuriser (à court et moyen terme)

🔹Accroître la possibilité d’atteindre ses objectifs. 

🔹Optimiser le pilotage de la performance. Là on commence à enclencher la boucle d’amélioration continue.

Et ainsi de tendre vers l’organisation résiliente. 

Quelles sont les étapes du management des risques ET Opportunités ?

💡Petit rappel :

⚡Risques : Ce qui peut nous faire défaut et qui peut/doit nécessiter des actions

🎁Opportunités : Ce que l’on pourrait saisir pour faire la différence par rapport à nos concurrents

Tout d’abord, on invite ses collègues, partenaires (clients : pourquoi pas) pour générer un maximum d’idées. Le brainstorming via les post- it ça fonctionne très bien pour ça. Viendra ensuite les votes, explications, échanges, pour finalement identifier la liste des risques et opportunités.

L’exercice est réalisable pour tous les processus de l’entreprise (production et support).

Ne nous arrêtons pas en si bon chemin ! Il est aussi intéressant de réaliser l’exercice au niveau stratégique (avec la direction générale) pour redescendre l’analyse au niveau des processus. Pas de trous dans la raquette 🧐

Pour les risques, une cotation est nécessaire afin de prioriser les plans d’action.

▶️Quelle est la probabilité de survenance ? Avec une cotation partant de nulle (1) à forte (4)

▶️Quel impact sur la performance de mon processus/organisation ? Avec une cotation partant de nul (1) à fort (4)

Le produit des deux critères vous permettra de coter le risque sur une échelle de 1 à 16 et de visualiser sur une matrice de risque si celui-ci est : 

🔸acceptable sans traitement ✅

🔸acceptable sous conditions 💉 : avec par exemple une action de surveillance, atténuation ou mitigation. 

🔸Non acceptable💣: avec obligatoirement  une action de transfert, d’évitement ou d’élimination. 

Ces mesures/postures sont aussi décrites dans la méthode M.E.A.T de Chris Davenport (Moderate – Eliminate – Accept – Transfer).

Alors, bien sûr on garde un trace de tout ça. L’ensemble des résultats est enregistré dans un plan de management des risques qui vous permettra avec vos équipes de faire régulièrement le point sur les actions en cours, de mesurer l’efficacité des plans d’action et ainsi de réévaluer vos risques à intervalles réguliers.

Ci-dessous une proposition de plan de management des risques et opportunités pouvant être utilisée pour votre démarche. Bonne nouvelle, le digital étant passé par là, vous avez aussi cette opportunité d’automatiser le processus afin de fluidifier et partager vos activités en temps réel avec vos équipes et ainsi de rendre la démarche encore plus agréable 🙂

Avant la crise du COVID-19, il est fort possible que peu d’organisations aient identifié ce type de risque (crise sanitaire) ce qui a eu pour conséquence de mettre en place en mode rush le télétravail. Aujourd’hui, le télétravail fait partie intégrante de nos organisations mais à quel prix ?  N’avions nous pas une opportunité de prendre une longueur d’avance sur nos concurrents ? Peut-être même que certains de vos concurrents ont-ils déjà identifié des risques que nous ne soupçonnons pas encore. Ca donne envie de brainstormer tout ça 🙂

Alors convaincus ? 🤔 🤩

Une suite ? Et si on parlait de l‘approche processus 🙂

management-des-risques
Plan de management des Risques - Opportunités

Et l’ISO 9001 dans tout ça ? 

Chapitre 6.1

L’organisme doit déterminer les risques et opportunités qu’il est nécessaire de prendre en compte dans le cadre de la planification de son système de management de la Qualité…

Pour Infuser, un petit lien inspirant

Méthode

« Risk management » ▶ M.E.A.T 

Ajoutez votre titre ici

Categories: SAGA Qualité

0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.